Bonjour à tous,

J’aimerai partager une méditation sur cette période Paques-Ascension- Pentecôte.
Cette méditation pourra aussi nous servir d’introduction au prochain dialogue avec Guillaume qui aura lieu le 27 avril, 20 :00.

Le but de cette méditation est de vivre cette période de l’année plus intensément et consciemment. Ce que je vais décrire peut être pris au niveau purement symbolique ou comme décrivant un processus très concret. Ce qui compte ici c’est l’expérience intérieure que l’on en retire (qui rejaillit aussi sur l’expérience extérieure du monde physique.)
La technique c’est d’abord de comprendre les images, puis se laisser porter par elles.

On y va donc :
 Pâques et le mystère du Golgotha.

Premier temps de l’image : Le Christ est vu comme un être solaire (ou principe solaire ou les deux suivant les conceptions…)
En tous cas on est dans tout ce que peut exprimer le Soleil : Le Centre d’un système,  Le Un, La Lumière, la Chaleur, L’ Amour…
Le Christ est vu comme un Être cosmique qui porte en lui les forces de tout notre cosmos (le Père), résumées, manifestées en lui (Le Fils).
Cet Être ou principe cosmique  (ici je ne vais pas dans le débat être/principe sinon on y arrivera jamais), cet Etre cosmique se lie à un corps d’homme, celui de Jésus de Nazareth lors du baptême dans le Jourdain et est actif durant trois ans sur terre.
L’ image à méditer ici est celle d’un être solaire, cosmique qui vient s’incarner dans un homme pour y vivre la mort. Il faut bien se représenter ce geste comme un acte absolument libre, un don de soi pur. Un Dieu, un être cosmique vient  vivre ce que seuls les hommes peuvent vivre : La mort.
C’est ce qu’exprime la croix du Golgotha. La croix de la matière, du monde physique, sur laquelle est crucifié un être cosmique de Lumière et d’Amour.
Cet acte est effectué en toute liberté, un don pur et absolu.
La croix, le Soleil sur la Croix. C’est la première image dont il faut se pénétrer. La croix noire, l’Etre Solaire sur la croix noire  de la matière. Prendre le temps de se pénétrer de la grandeur de l’image. Un Etre cosmique, lumineux, cloué sur la croix, vivant la mort humaine.

 

2ieme temps de l’image : Le foie du christ est percé, sang et eau coulent de la plaie.
(Pour ceux qui connaissent on peut associer le sang au corps astral, animique (contenant les forces d’ame) et l’eau au corps vital, éthérique ,la non plus je ne m’étends pas.)
L’image : Sang et eau coulent sur la Terre. Au moment où ils s’épanchent sur la Terre, celle-ci reçoit l’énergie, la force christique et cela transforme toute l’énergie de la Terre.
La Terre reçoit par le Sacrifice du Christ de nouvelles forces vitales et animiques.
La Terre reçoit en elle les forces solaires. Ces forces solaires sont le renouveau de la Terre. Elles la revitalisent.
La Terre reçoit une impulsion solaire en elle, un embryon solaire en elle. Cet embryon doit croitre. Cette graine solaire cette impulsion solaire doit croitre  dans le sein de la terre, jusqu`a que la Terre deviennent Soleil. Ici se dessine l’image grandiose du destin très lointain de la Terre. Le Golgotha qui a eu lieu il y a 2000 ans nous donne l’image grandiose du devenir terrestre….
Le Dieu solaire en traversant la mort terrestre féconde la Terre de sa force solaire, jusqu’au centre de la Terre.
Dans  toute cette méditation, il faut prendre le temps de sentir le Soleil pénétrer la terre jusqu’au plus profond, jusqu’au centre, et à partir de là rayonner à nouveau vers l’extérieur.
L’énergie vitale de la terre, son corps éthérique est revitalisé, ainsi que les énergies vitales de tout ce qu’elle porte, donc nous aussi les humains.
(Je laisse de côté toute la question de pourquoi précisément à cette époque-là dans l’évolution de la Terre. Eventuellement on pourra aborder cela avec Guillaume de vive voix si ça l’intéresse).

Le Feu Christifié de la terre rayonne du centre de la terre et vivifie votre corps physique.

Ascension :

Méditation : Vivre les forces vitales solaires rayonner de la terre vers soi, revitaliser tout son corps.
Pour l’Ascension, laisser les forces christiques s’épancher dans l’élément  Air, dans l’atmosphère entourant toute la Terre. Imaginer les forces d’Amour Christique, L’Amour du Prochain entourer la Terre. Le Christ a pris la Terre pour Corps. Il reste dans l’entour de la Terre.
Par la respiration, j’absorbe consciemment les forces  D’Amour qui embrassent la terre entière. C’est le niveau animique, astral. Par le Golgotha tous les corps éthériques ont été vivifiés.
A cette étape, seuls ceux qui consciemment absorbent, méditent, réfléchissent ces connaissances et forces, seuls ceux-là sont transformés. Il n’y a pas de rédemption automatique. Une participation consciente est demandée pour le renouveau de l’Ame. J’inspire et j’expire cet Amour Christique.

Pentecôte :

L’atmosphère d’Amour christique s’intensifie par la participation de l’homme. (C’est évident qu’au niveau cosmique on parle maintenant d’images décrivant un avenir très lointain, qui n’aura lieu que si les hommes s’y mettent…)
Cette sphère grandissante autour de la terre se met à réfléchir la Force Solaire Christique D’Amour sous forme de Connaissance. C’est la Pentecôte où le langage de chaque chose est dévoilé.
Imaginer cette connaissance descendre des confins de cette atmosphère et inonder les tètes des apôtres, les têtes humaines préparées à recevoir cette connaissance. Dans cette méditation vous imaginez donc cette force de connaissance descendre et illuminer vostêtes.

Voilà donc de quoi approcher ces mystères infinis !

La technique c’est comprendre, fabriquer les images, vivre les images. C’est l’expérience à laquelle mènent ces images qui importe.

J’espère que quelques-uns prendront le temps d’expérimenter. (Ben oui ça demande aussi d’oublier tout ce qu’on savait avant pour expérimenter en toute fraicheur….). Bonne route A tous !…

PS : Texte d’après les livres de Rudolf Steiner et S.O. Prokofiev.
Peintures et gravures de Velasquez, Rembrandt, Robert Fludd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *