Pourquoi la gnose se moque de savoir si le Christ a eu une existence terrestre alors que dans l’enseignement de Steiner c’est fondamental ?
En gros parce que si on ne s’occupe que de son développement intérieur et pas de l’évolution du monde, ça n’a effectivement aucune importance : On rencontre le Christ ou plutôt dans ce cas l’’énergie Christique par une expérience intérieure mystique qui appartient au chemin quand on touche la zone solaire.  Se pose alors la question : Pourquoi le Christ en tant qu’Être  cosmique solaire irait-il souffrir sur Terre si l’image symbolique de l’initiation suffit ?

Mais si on considère l’histoire de la conscience humaine sur terre on a une autre image : Il y a l’ ; initiation avant le Golgotha et celle d’après. J’ai effleuré le sujet au début de l’entretien « ‘le corps multidimensionnel’’ sur la voix du Phoenix. J’y renvoie donc, (https://shiatsudenhaag.org/language/fr/3046-2/)

Ça donne  le contexte dans lequel  le Christ apparait sur Terre et esquisse le fait de sa nécessité pour la continuation de l’évolution terrestre : Sans son intervention, les corps humains se serait cristallisés de plus en plus jusqu’à sclérose complète.
Le Christ apporte sur Terre des forces d’évolution qui sans lui ne seraient pas là. ET ceci change tout le rapport à l’initiation mais aussi le rapport à notre époque.

Je lis sans cesse des ‘’initiés suivant la tradition’’  des diatribes contre le siècle des lumières et une tendance nette à détester notre époque au profit du moyen-âge ou des Celtes (souvent totalement fantasmés à mon humble avis…).

La question importante c’est : De quoi notre époque a-t-elle vraiment besoin maintenant ?
L’initiation à l’ancienne aboutit en fait à vouloir se retirer de notre époque. Former des sociétés secrètes ou des tributs à la campagne. Ceci est une conséquence directe de l’ignorance des apports christiques concrets dans les énergies du corps terrestre et des corps humains. Ça sonne peut-être prétentieux mais  Steiner apporte un enseignement la dessus que je ne trouve nulle part ailleurs. Je me moque de défendre l’anthroposophie ou tel ou tel mouvement. Mais contrairement à ce retrait, Steiner se plonge dans le monde et y apporte des forces nouvelles, qui viennent directement des capacités apportées sur Terre par le Christ. Les résultats ce sont des impulsions pour tous les domaines : agriculture, économie, social, éducation, culturel….

Donc c’est cela que je veux pointer : Si on reste dans la tradition, c’est-à-dire le mode initiatique d’avant le Golgotha, en fait à un certain niveau on reste centré sur soi et son expérience intérieure.
Si on cherche à comprendre et appliquer les capacités apportées à l’être humain par le Christ on accepte l’évolution, le passage par les lumières et le matérialisme, et on a des impulsions des forces de rénovation de l’existant.

Voilà donc dans les grandes lignes…

J’espère que c’est un peu plus clair et surtout que c’est clair que si j’ ;insiste, ce n’est pas pour embêter tout le  monde, mais c’est parce que je crois cette compréhension fondamentale pour la suite de notre époque. La bise à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.