Traiter l’énergie par le shiatsu, pour qui? Pour quoi ?

 

Apres plus de 12 ans de pratique Shiatsu, je reste embarrassé par la question bien légitime : Pour quel genre de patients ou quel genre de maladie le shiatsu est-il bon ?

Question embarrassante car elle me permet de mesurer `à chaque fois l’ incompréhension qui règne au sujet de l’énergie, ce que c’est, ce qu’elle fait.
D’ où cette courte tentative d’ ‘éclaircissement.

Avant même qu’une pensée soit produite, une énergie s’est activée.
Avant même qu’un sentiment soit éprouvé, une énergie s’est activée.
Avant même qu’une action soit effectuée, une énergie s’est activée.
Avant que le sang ne batte, une énergie s’est activée.
Avant qu’un muscle ne bouge, une énergie s’est activée.
Avant qu’un organe fasse ce qu’il a à faire, une énergie s’est activée.

C’est le mouvement de l’énergie qui active pensées, sentiments, action, mouvements des muscles, circulation sanguine, mouvements physiologiques…

On comprend donc que si on équilibre les mouvements de l’énergie en soi, toutes ces fonctions sont touchées. Le bien être autant  physique que psychique est amélioré.

Traiter l’énergie a des effets sur la physiologie, les émotions, le mental et notre action dans le monde.

Cette approche reste encore difficile à comprendre pour un occidental qui veut tout couper en tranches.
Le shiatsu n’est pas de la psychologie mais a une influence sur la psychologie. Le shiatsu n’est pas une médecine au sens occidental de traitement d’une maladie spécifique mais aide la physiologie à retrouver son fonctionnement naturel. C’est aussi pour cela que le shiatsu peut très bien s’ accorder avec des patients qui par ailleurs consultent des psychologues ou suivent des thérapies ‘’lourdes’’.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.