Une bonne raison de méditer

o

Maintenant, il y a une énorme différence entre une image mentale qui est dans notre mémoire et celle que nous avons oubliée.
Imaginons donc une image mentale que nous avons formée d’une impression extérieure, et que nous avons maintenant dans notre conscience.
Voyons alors avec l’œil de notre âme comment elle disparaît peu à peu et s’oublie.
Elle est néanmoins là, et demeure dans l’ensemble de l’organisme spirituel.
Qu’est-ce que ça fait là-bas ?
Que fait cette soi-disant image oubliée ?
Elle a une fonction très importante.
Dès le moment de l’oubli, elle commence à oeuvrer correctement sur la partie libre du corps éthérique dont nous avons parlé, et à le rendre utilisable par l’homme.
C’est comme si elle n’avait pas été digérée jusque-là.
Tant que l’être humain l’utilise pour acquérir des connaissances, elle ne travaille pas encore intérieurement pour apporter la vie dans l’organe éthérique libre.
Dès qu’elle sombre dans l’oubli, elle commence à oeuvrer.
On peut donc dire que le travail est continuellement en cours dans et sur la partie libre du corps éthérique.
Et qu’est-ce qui oeuvre là ?
Ce sont les idées oubliées !
C’est la grande bénédiction de l’oubli !
Tant qu’une image mentale reste dans votre mémoire, vous la liez à un objet.
Si vous observez une rose et que vous portez l’image mentale de celle-ci dans votre mémoire, vous reliez l’image de la rose avec l’objet extérieur.
L’image est ainsi enchaînée à l’objet extérieur et doit lui envoyer sa force intérieure.
Mais dès que vous oubliez l’image, vous la libérez.
Puis elle commence à développer des forces germinales qui travaillent intérieurement sur le corps éthérique de l’homme.
Nos souvenirs oubliés ont donc une grande importance pour nous.
Rudolf Steiner
Extrait de la Septième conférence, le 2 novembre 1908
du GA 107 – Moi (le) son origine spirituelle son évolution

http://www.eurythmiste.com/…/moi-le-son-origine-spirit-son-…

RUDOLF STEINER

https://wn.rsarchive.org/Lectures/19081102p01.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.